L’ordre public…

L’ordre public est une situation dans laquelle l’État organise la Nation pour garantir la sécurité afin de favoriser l’évolution de la société.

L’ordre public est donc également, de ce fait, destiné à développer la véritable richesse.

 

Lorsque l’ordre public n’est pas respecté par ceux qui en ont légalement la garde, alors le peuple a le droit d’employer les moyens à sa disposition pour revenir à un ordre public légitime.

De ce fait, des manifestations légitimes sont parfaitement compatibles avec l’ordre public.

 

L’ordre public consiste aussi à s’assurer qu’il est respecté par les individus et les groupes de pression qui tentent de mettre à profit ses failles ou les faiblesses des personnes qui en ont la garde.

 

Il est urgent de mettre en place une lutte efficace contre le grand banditisme, le trafic de drogue et d’armes, le proxénétisme.

Il est tout aussi urgent d’agir contre la délinquance des milieux d’affaires qui détériore les valeurs morales et la richesse sociale avec ses attitudes parasites.

Dans le cadre des luttes contre ces fléaux sociaux, les forces de l’ordre ne seront plus soumises aux statistiques ; il leur sera seulement demandé de l’efficacité, dans le respect du droit et de la dignité.

 

L’attribution du revenu vital évitera la prolifération des racines du désordre social.

Plus personne ne sera obligé de se vendre, de voler ou de s’adonner à la délinquance pour survivre et entrer ainsi dans la spirale infernale des pratiques mafieuses.